Articles Cantley 1889

<em>Echo</em> Cantley <em>Echo</em>

Cet article a été publié par l'Écho de Cantley Juillet 2021, Volume 33 no 1. L'Écho de Cantley a explicitement autorisé la publication de ces articles pour l'information et le plaisir nos lecteurs.


Cora et Mervyn Hogan : laisser un héritage

Mary Holmes, Traduit par Chantal Perron

Cora et Mervyn, soeur et frère, étaient aimés de tous. Ils ont vécu la majeure partie de leur vie (100 ans) sur la propriété familiale Maple Valley, à Mont-Cascades. La ferme appartenait aux familles Cassidy (de 1843 à 1918) et Hogan (à partir de 1918). Ils ont partagé le superbe emplacement avec leur frère et soeur, Edward et Rita, et leurs parents, Alfred Hogan et Mary O’Boyle. Ils laissent des dizaines d’amis dans le « Village », ailleurs dans Cantley, et à l’extérieur.

Cora et Mervyn lors du 100e anniversaire de Cora. Crédit de Bob Urichuck.

On se souvient bien de Mervyn comme agriculteur et homme d’affaires astucieux, mais avant tout comme menuisier qualifi é. Il était aussi compétent pour la construction et la rénovation que pour la fabrication et la fi nition de meubles. La menuiserie était sa passion et sa vocation. Il a déménagé son atelier, qui se trouvait à la ferme de ses parents à Kirk’s Ferry, sur la couche de glace avant les crues de la rivière Gatineau en 1926-1927.

Mervyn a fabriqué beaucoup de lits de style traîneau, de tables, d’escaliers et d’armoires dans son atelier et a scié des milliers de pieds de planches dans sa scierie. Plusieurs personnes à Cantley affectionnent ses créations. On se souvient de la gentillesse et du travail de Kasia autour de sa maison familiale. Mervyn a fabriqué pour Michelle deux chaises qui s’agençaient presque parfaitement aux quatre qu’elle possédait déjà. Reta appréciait que Mervyn puisse toujours trouver une façon de construire des choses qui ne « coûtaient pas trop cher ». Il a construit un superbe foyer pour elle et Arnold à l’aide de quelques morceaux de roches provenant de la montagne où un chemin venait d’être construit à côté de la ferme Hogan.

Lorsque Joan et lui ont construit leur nouvelle maison sur la rivière, Bob s’est transformé d’apprenti volontaire à professeur talentueux. Il a appris énormément sur la conception du patrimoine et sur la beauté présente dans un tas de planches de chêne rouge brut. Bob a mentionné qu’il se souviendrait de Mervyn comme étant « un gentilhomme au coeur d’or. »

Comme son frère, Cora avait ses propres passions : la cuisine, la pâtisserie, la couture, le jardinage et ses amis. Elle avait aussi une profonde loyauté envers la famille. Lorsqu’elle était jeune femme, alors qu’elle travaillait comme couturière sur la rue Sparks, sa mère est tombée malade. Cora est revenue à la maison pour prendre soin de sa mère, puis de son père vieillissant et de la maisonnée.

Cora a été très active pendant toute sa longue vie. Elle pouvait parcourir des kilomètres. Cora a montré à Kathryn, sa partenaire de marche, les endroits où aller dans le « secteur nord», que les Hogan avaient cédé à la station de ski, pour cueillir des fraises et des mûres, et comment se rendre au « marais Cranberry » pour cueillir des canneberges, comme le jeune Hogan l’avait fait. À l’époque de ses 80 ans, Cora s’est cassé une hanche sur la glace en hiver. Dès le printemps, elle était de retour dans son jardin pour travailler.

Cora aimait surtout donner. Elle offrait souvent à ses voisins des plats cuisinés ou des fruits de ses arbres fruitiers. Elle avait de magnifiques potagers et jardins. Ses visiteurs n’avaient qu’à admirer une plante ou une fl eur pour que Cora en prélève un échantillon. Kathryn et Joan ont des souvenirs de Cora dans leur propre jardin de vivaces. Elle était aussi généreuse pour la paroisse Sainte-Élisabeth. Pendant de nombreux étés, Cora a apporté des fl eurs de son jardin pour décorer l’autel. Elle a fait don de tartes et de salades lorsqu’elle était bénévole dans la cuisine, à l’occasion du pique-nique annuel de Cantley.

Les amis de Cora se souviennent affectueusement d’elle comme d’un « tourbillon » au coeur bon et généreux.

Merci, Kathryn Mulvihill, Reta Milks, Michelle Doepner, Joan Urichuck, Kasia Skabas et spécialement Bob Urichuck d’avoir généreusement fait part de vos souvenirs au sujet de Cora (1919-2019) et de Mervyn (1920-2021).

 

Cora et Mervyn avec Gilles Periard et Joan Urichuck lors d’un anniversaire de Mervyn. Crédit de Bob Urichuck.
La ferme Hogan, 2018. Cette grange de style « banque » typique de Cantley a été bâtie par Mervyn et son père Alfred Hogan au milieu des années 1950. Photographie de Pierre Belisle qu’on retrouve dans le musée virtuel de Cantley 1889, Cantley1889.ca

 

Retour au liste...