Articles Cantley 1889

Echo Cantley Echo

Cet article a été publié par l'Écho de Cantley Juin 2018, Volume 29 no 11. L'Écho de Cantley a explicitement autorisé la publication de ces articles pour l'information et le plaisir nos lecteurs.

Chaire et banc de l’église St-Andrew – un don en souvenir du passé de Cantley

En 2016, l’église historique St-Andrew a été sécularisée et vendue, ce qui a mis fi n à un chapitre fondateur de Cantley. Depuis sa fondation en 1876, cette église était, bien entendu, un lieu de culte pour les protestants de la municipalité, mais, à l’instar de l’église catholique Ste-Élisabeth, elle était aussi un lieu de rassemblement communautaire où amis et voisins allaient prier, socialiser et s’entraider pour jeter un peu de baume sur les épreuves diffi ciles.

Don de la chaire et d’un banc de l’église St-Andrew à l’hôtel de ville de Cantley.

Depuis 2016, cinq anciennes congrégations de la région de la Basse-Gatineau forment une nouvelle église collective, l’Église unie de la Grâce.

La bonne nouvelle, c’est que la chaire et un banc d’origine de l’église St- Andrew ont pu être rescapés! Heureusement, la nouvelle Église en a fait don à la Municipalité de Cantley pour rappeler à jamais l’église St- Andrew et son importance pour l’histoire de Cantley. Tous les autres meubles de l’église ont été vendus.

Récemment, la vie d’Eirene McClelland (1909-1989), organiste et grande bénévole de St- Andrew, était présentée dans le cadre de l’exposition Femmes remarquables. Aujourd’hui, nous la remercions d’avoir écrit au sujet de notre histoire locale. Dans son livret de 22 pages intitulé St. Andrew’s United Church, An Historical Sketch 1876-1976, elle résume certains faits historiques, mais aussi les batailles que l’église a dû mener pendant ses 140 ans d’histoire. Le lecteur peut ainsi mieux comprendre comment la vie se passait à Cantley autrefois. Les extraits cités ci-après (et traduits en français) sont tirés de son livret :

Le banc : Les premiers bancs de l’église avaient « un siège très étroit et un dossier très droit. Ils étaient inconfortables. Les bancs actuels ont été acquis pour la somme de 250 $ (entre 1903 et 1908). Ce sont les dames de l’organisation Ladies Aid qui ont réuni une grande partie de l’argent nécessaire à l’achat des bancs. Ces femmes se réunissaient en après-midi, chez l’une d’entre elles, pour coudre des articles qu’elles allaient vendre. L’un des principaux articles qu’elles confectionnaient était des uniformes de travail pour hommes. On se demande encore quel était le prix de vente. »

La chaire : « La chaire est l’oeuvre d’un artisan catholique romain de St-Pierre-de- Wakefi eld, Louis Levasseur. » Elle a été fabriquée pour l’église originale en 1877, puis restaurée dans les années 1960.

L’intérieur de l’église : « Au départ, l’intérieur de l’église était recouvert de plâtre. Monsieur Henry Easy a supervisé le lambrissage en frêne blanc des murs et du plafond plâtrés, ce qui donne au bâtiment tout son cachet. » Henry Easy était un ébéniste bien connu à Wilson’s Corners au début des années 1900. Il est le grand-père d’Evelyn Easy- Hupé, épouse de Joe Hupé, qui était un maître de poste bien connu à Cantley.

La chaire et le banc seront exposés au rez-de-chaussée de l’hôtel de ville de Cantley jusqu’à leur réinstallation permanente dans le nouveau centre communautaire, afin de rappeler le patrimoine de Cantley et ses premiers colons.

Nous remercions chaleureusement l’Église unie de la Grâce, la Municipalité de Cantley et Hubert McClelland pour cet important don.

Pour obtenir plus de renseignements sur l’église St- Andrew, veuillez lire l’article de Bob McClelland publié dans L’Écho de février 2016 (vol. 27, no 7). Veuillez communiquer avec Cantley 1889 pour toute information concernant le livret d’Eirene McClelland (info.cantley1889@gmail.com).


Église unie St-Andrew. — Photo: Hubert McClelland, 2015.
Intérieur de l’église St-Andrew montrant la chaire d’origine et l’intérieur lambrissé unique.