Articles Cantley 1889

Echo Cantley Echo

Cet article a été publié par l'Écho de Cantley mai 2016, volume 27 no 10. L'Écho de Cantley a explicitement autorisé la publication de ces articles pour l'information et le plaisir nos lecteurs.

Visite des cimetières de Cantley 2016

par Margaret Phillips, traduction libre de Marie-Josée Cusson.

Voir aussi l'article Venez célébrer notre rivière Gatineau en même édition.

« Les cimetières ne sont pas uniquement le miroir de notre passé, mais un lieu sacré pour plusieurs, protégé par une loi provinciale. Il va de soi d'honorer les pionniers qui ont établi notre communauté et de leur permettre de reposer en paix. » - Bob McClelland, 2011

Vue du cimetière de l'Église Unie de Cantley depuis la route.

On a souvent demandé à Cantley 1889 de refaire la visite des cimetières de Cantley qui avait eu lieu en 2011. À la demande générale, le dimanche 15 mai 2016, Bob McClelland et Gary Blackburn porteront donc une fois de plus leur chapeau de guide pour faire découvrir deux des cimetières de Cantley aux visiteurs.

La visite commencera à la ferme Gary Blackburn:

Les visiteurs iront rejoindre Bob et Gary au lieu de sépulture de la famille Blackburn, établi depuis 174 ans sur la ferme Gary Blackburn. Cet endroit, qui appartient aux Blackburn depuis sa création, est le plus ancien et le plus vaste lieu de sépulture familial privé de la région. Les deux grandes pierres tombales sont uniques. Andrew Blackburn et sa famille furent les premiers colons à s'installer de manière permanente à Cantley en 1829, avant que les églises et leur cimetière public ne soient bâtis. En 1842, plusieurs membres de la famille Blackburn sont décédés (y compris deux enfants le même jour). La famille a donc dû créer un lieu de sépulture familial. Bob et Gary nous raconteront l'histoire de certains des 32 membres de la famille et voisins qui seraient enterrés là, 15 dont le nom est gravé sur les pierres tombales et 17 dont le nom n'est pas inscrit.

Au début des années 1800, d'autres familles ont créé des lieux de sépulture à Cantley. Deux étaient situés sur les terrains de l'ancienne ferme de la famille Brown et deux sur les terrains de la ferme McClelland. La sépulture la plus ancienne recensée à Cantley est celle de Francis Smith, un garçon de 11 ans décédé le 2 juin 1836. Il fut enterré à la ferme familiale, juste au nord de l'Église Unie St. Andrews.

La visite se poursuivra au cimetière de l'Église Unie de Cantley :

Le cimetière de l'Église Unie de Cantley a été établi en 1858 sur des terres où se dressait également une chapelle en bois rond de l'Église méthodiste. Bob montrera les plus vieilles pierres tombales aux visiteurs, soit celles de James McClelland (1865) et de Crisstiana Sifton McClelland (1860). Il racontera l'histoire et des anecdotes entourant certaines des premières familles bien connues de Cantley qui y reposent.

On voit le cimetière de l'Église Unie de Cantley depuis la fourmillante montée de la Source. Une fois arrivés dans le verdoyant cimetière, les visiteurs auront cependant l'impression d'être à des lieues de la grande route et de la vie moderne. Le cimetière, bordé sur un côté par une forêt silencieuse, s'étend sur un relief qui surplombe les collines de la Gatineau. Ces conditions créent une oasis de paix et de calme et un bel endroit où les premiers colons peuvent reposer aux côtés des membres de leur famille qui sont décédés plus récemment.

Cantley 1889 vous invite à cette activité, où vous pourrez découvrir un pan de l'histoire de Cantley et d\e ses habitants.

À noter : Cantley 1889 prévoit organiser une visite spéciale du cimetière de l'église Ste-Élisabeth de Cantley en 2018 afin de souligner le 150e anniversaire de l'établissement de l'église.

Lieu de sépulture de la famille Blackburn, établi il y a 174 ans.

 

Cimetière de l'Église Unie de Cantley - Deux des plus anciennes pierres tombales datant des années 1860.

 

Retour au liste...