Articles Cantley 1889

Echo Cantley Echo

Cet article a été publié par l'Écho de Cantley juillet 2014, Volume 26 no 1. L'Écho de Cantley a explicitement autorisé la publication de ces articles pour l'information et le plaisir nos lecteurs.

Alfred M. Edmonds : artiste

par Wes Darou

En octobre 2012, L'Écho de Cantley publiait un article à propos d'un carnet de croquis de la mine de fer Haycock produits en 1872 par l'artiste A. M. Edmonds.

Moulin près de Templeton (ou du moins selon les Archives du Canada)..

Á l'époque, on avait très peu de renseignements sur l'artiste, on ne connaissait même pas son prénom. L'institution Bibliothèque et Archives Canada, où se trouve le carnet, a créé un bref dossier d'artiste à son sujet en 1989. En 1863, Edmonds aurait remporté un prix pour ses dessins de l'exploitation forestière dans la Vallée de l'Outaouais. On rapporte qu'il était maître d'école à Burnstown, en Ontario. Pourtant, Edmonds ne se trouve dans aucun recensement canadien. Une aura de mystère plutôt appropriée pour la vie d'un vrai artiste!

Une recherche dans la base de données des Archives a permis de trouver plusieurs cartes des chemins de fer canadiens magnifiquement exécutées et signées par Edmonds. D'autres recherches dans les annuaires d'Ottawa de 1880 à 1890 ont mené à Alfred M. Edmonds, nous donnant ainsi son prénom. Il travaillait comme cartographe pour le Canadien Pacifique et le Ministère des chemins de fer et canaux. Le Gouverneur général Lord Dufferin lui aurait même commandé des dessins. En 1884, il a même été un adjoint de Sir Sandford Fleming, ingénieur en chef de l'Intercontinental Railway. Il vivait seul dans des pensions du centre-ville d'Ottawa.

Ensuite, bingo! Ancestry.ca nous permet de trouver son certificat de décès. Il est mort en 1893 à l'hôpital protestant d'Ottawa à l'âge de 72 ans; il est enterré au cimetière Beechwood. Il est né à Bishopstone, Berkshire, en Angleterre. L'Angleterre compte cinq villages nommés Bishopstone, chacun recensant un « A. Edmonds » né en 1821; aucun de ces villages ne se trouve dans le Berkshire. Mais celui de Buckinghamshire se trouve dans un rayon de 25 kilomètres.

Sur le certificat de décès, on peut lire une note manuscrite « prison ». Selon le Ottawa Journal, Edmonds, « un homme pâle et délicat » a été arrêté le 27 février 1893 en raison de problèmes mentaux. Il est mort en prison le 23 novembre 1893. Une enquête a conclu qu'il est mort de causes naturelles, mais qu'il n'aurait jamais dû être détenu.

Deuxième pont à chevalets.

 

Pente à pic, près de la ferme McGovern.

 

Retour au liste...