Articles Cantley 1889

Echo Cantley Echo

Cet article a été publié par l'Écho de Cantley mai 2014, Volume 25 no 10. L'Écho de Cantley a explicitement autorisé la publication de ces articles pour l'information et le plaisir nos lecteurs.

Le 25e anniversaire de Cantley (1re partie)

par Margaret Phillips, (ancienne présidente de Cantley 1889), traduction par Marie-Josée Cusson

La famille Blackburn devant la maison ancestrale sur le chemin River, vers 1900. Les Blackburn étaient les premiers pionniers à s'installer à Cantley, en 1829. Photo fournie par Bob and Sue McClelland.

Cette année marque le 25e anniversaire de la campagne menée par Cantley pendant six ans pour acquérir son indépendance de Gatineau. C'est le moment de repenser à cette période et de remercier les personnes qui ont travaillé si fort pour que ce projet soit couronné de succès. Si ce n'était de ces hommes et de ces femmes, notre communauté unique serait encore une petite minorité (7 % de la population) de la Ville de Gatineau.

Parmi toutes les personnes qui souligneront le 25e anniversaire de Cantley cette année, nombreuses sont celles qui considèrent que 1989 est l'anniversaire de naissance de la Municipalité. En fait, ce fut plutôt sa renaissance. Pour vous aider à mieux comprendre, voici un résumé de l'histoire de Cantley et de sa vie politique jusqu'au déclenchement de la campagne de l'indépendance.

Cantley a une histoire ancienne et riche. Pendant des siècles, des Autochtones sont passés par ici et se sont reposés sur nos berges. En 1829, le pionnier de Cantley, Andrew Blackburn, est arrivé avec ses deux fils. En 1842, la ville comptait 244 résidants qui provenaient, pour la plupart, d'Irlande et d'Écosse. Ces pionniers ont travaillé dur pour défricher les terres qui allaient devenir leurs fermes. De nos jours, bon nombre de leurs descendants vivent à Cantley, certains même dans la propriété familiale d'origine.

Pendant 50 ans, les pionniers de Cantley n'avaient aucun pouvoir décisionnel dans leurs propres affaires. Dans les années 1880, deux hommes en particulier ont oeuvré à l'atteinte d'une autonomie gouvernementale: Robert Kerr et Thomas E. Barrett. Le 12 septembre 1889, leurs efforts ont porté fruit, lorsque la Corporation municipale du canton de Hull, partie Est, a vu le jour. Ses frontières étaient la rivière Gatineau à l'ouest, Wilson's Corner au nord, Templeton Ouest à l'est et le chemin de fer au sud: 70 milles carrés de superficie, dont 95 % en milieu rural.

Le magasin général de John Cox et Alexander Prud'homme, avant 1900. Bibliothèque et Archives Canada. Fonds Topley Studio Cox.

Cantley a connu ses premières élections le 16 octobre 1889. Alex Prud'homme fut le premier maire, à la suite de l'adoption d'une motion par le Conseil, dont la première réunion a eu lieu à la résidence de James Davis le 28 octobre. Fait intéressant, la population cantléenne en majorité anglophone a élu un francophone respecté comme premier maire. En outre, les listes de représentants municipaux antérieures à 1966 comportent toutes des noms d'anglophones et de francophones.

La première mairie était située sur la montée de la Source, au nord du chemin River. Par la suite, elle fut installée en face de la mairie actuelle.

En janvier 1965 , le Conseil s'est réuni pour la première fois sous le nom de la « Municipalité de Touraine », dans un nouvel édifice situé sur la rue de Picardie. En 1971, ce nom a été remplacé par « Ville de Touraine ». En 1975, Touraine et six autres communautés se sont unies pour former la Ville de Gatineau.

Cette décision, imposée par le gouvernement du Québec sans consultation locale, n'avait rien pour plaire à Cantley, qui y a perdu son identité. Ses traits distinctifs d'un milieu rural n'avaient même pas été pris en considération. En outre, il y a eu une hausse rapide des taxes. Les citoyens de Cantley devaient alors payer leur eau et le traitement de leurs eaux usées, tout en finançant des services urbains dont ils ne bénéficieraient jamais.

Cette insatisfaction a mené à la constitution du Comité des résidants ruraux de Cantley, en 1983. Et c'est là qu'a commencé la campagne de Cantley pour acquérir son indépendance de Gatineau.

 

Pour en savoir plus sur l'histoire de Cantley, rendez-vous à la mairie pour regarder les photos que Cantley 1889 vient de réinstaller, sous le thème « L'esprit de pionnier de Cantley ~ Pioneering Spirits of Cantley ». Les 20 photos avaient été retirées pendant les rénovations, mais elles sont de retour au rez-de-chaussée de la mairie, à l'extérieur de la bibliothèque.

 

Retour au liste...