Articles Cantley 1889

Echo Cantley Echo

Cet article a été publié par l'Écho de Cantley décembre 2013, Volume 25 no 6. L'Écho de Cantley a explicitement autorisé la publication de ces articles pour l'information et le plaisir nos lecteurs.

Le patrimoine naturel de Cantley

par Margaret Phillips

Voici un résumé de trois activités réussies que Cantley 1889 a organisées cet automne : une discussion illustrée et deux visites guidées...

Les arbres de Cantley : un héritage qui se perpétue

Michael Rosen, présentateur de Les arbres de Cantley : un héritage qui se perpétue, le 30 septembre.

La passion de Michael Rosen pour les arbres et l'histoire est contagieuse!

Le 30 septembre 2013, Michael (président d'Arbres Canada et vice-président de Cantley 1889) a fait un brillant exposé sur les arbres et leur importance dans chaque aspect de la vie actuelle et passée de Cantley, en s'appuyant sur une série de diapositives récentes ou à caractère historique. Il a raconté l'histoire des premiers colons de Cantley et de leurs scieries, de la drave sur la rivière Gatineau, des gens et des lieux de Cantley associés aux débuts de la drave et à l'art de travailler le bois. Il nous a parlé des forêts d'antan de Cantley et de celles qui existent encore aujourd'hui, et a évoqué les enjeux actuels liés aux arbres. La Grange de la Gatineau, lieu historique, était l'endroit tout indiqué pour réunir les 75 personnes venues entendre la présentation de Michael... et qui en ont profité pour regarder les objets exposés en prenant un rafraîchissement maison.

Michael Rosen, guidant 70 participants dans les sentiers de Nakkertok, à la découverte des arbres de la forêt, le 5 octobre.

Le samedi suivant, soit le 5 octobre, Michael a guidé 70 randonneurs enthousiastes pendant deux heures dans le sentier de Nakkertok. En cette radieuse matinée ensoleillée, les nombreuses variétés d'arbres affichaient leurs plus belles couleurs. Michael nous a beaucoup appris sur la forêt, par exemple à reconnaître les essences d'arbres et à connaître leur état de santé. Il nous a également montré des preuves de la vie passée et actuelle dans la forêt.

Visite guidée à la carrière - les formations rocheuses sculptées les plus populaires de Cantley

Le samedi 19 octobre, plus de 100 personnes se sont réunies sur le terrain de Hubert McClelland, tout près du chemin St-Andrew, à Cantley. Bon nombre d'entre elles avaient entendu dire que la carrière de Cantley revêtait une importance particulière et qu'elle était reconnue par des géologues du monde entier... et cela a suffià les attirer pour connaître les raisons de cette popularité.

Monsieur David Sharpe, notre guide, à la carrière de Cantley, à la découverte des formations rocheuses sculptées, le 19 octobre.

Hubert a raconté brièvement l'histoire de sa ferme et a décrit l'allure d'autrefois de la carrière (jusqu'en 1954: une haute colline de gravier et des pâturages pour le bétail familial), alors qu'il dirigeait les randonneurs à travers son terrain, puis jusqu'au sommet de la carrière. Nous avons pu profiter de la magnifique vue qu'offraient les falaises particulières, mais extraordinaires. Certains étaient d'accord pour dire que le nom « formations rocheuses sculptées de Cantley » convenait mieux à l'endroit que « carrière ».

Lorsque nous fûmes sur le site, David Sharpe, chercheur scientifique à la Commission géologique du Canada, a pris le relais pour nous guider. S'appuyant sur quarante ans d'expérience en réalisation d'études géologiques à l'étendue du Canada, il a affirmé qu'il s'agissait là d'un site géologique des plus importants: « Les rochers sculptés de Cantley étayent l'idée révolutionnaire selon laquelle les grandes érosions de roches ont été causées par d'immenses inondations à l'ère glaciaire » [traduction]. En 1987, lorsque 100 scientifiques du monde entier ont visité les lieux, M. Sharpe a eu l'inspiration de rédiger un article scientifique sur les formations rocheuses sculptées de Cantley pour la prestigieuse revue Bulletin of the Geological Society of America (1989) et, en 2007, un guide pratique pour que des étudiants examinent les formations rocheuses à Cantley. Chaque année, des professeurs de géologie amènent leurs étudiants dans notre carrière pour l'étudier.

Quelques-uns des 100 participants à la visite guidée de la carrière, organisée par Cantley 1889, le 19 octobre. Dr. David Sharpe, tour guide of Cantley's Quarry.

Alors que nous gravissions les formations rocheuses uniques, M. Sharpe nous montrait des indices, petits et grands, qui expliquaient peu à peu l'érosion et la création du site. Il nous a indiqué que la falaise d'argile bordant les roches sculptées abrite des fossiles et des coquillages provenant de la préhistorique mer de Champlain. Il a également démontré la théorie selon laquelle il y avait eu de fortes inondations sous les glaces, qui ont sculpté ces roches de façon unique.

Une falaise sculptée (visite de la carrière, le 19 octobre).

M. Sharpe a insisté sur le fait que ces lieux sont, bien entendu, importants d'un point de vue géologique, mais qu'ils ont des qualités esthétiques tout aussi remarquables. Il a invité l'artiste Juliana McDonald, qui a peint des toiles en s'inspirant de ces rochers, à parler de l'endroit de son point de vue d'artiste.

Plusieurs participants étaient d'avis que ce site devrait devenir une zone protégée, un site appartenant au patrimoine géologique. Dans les années 1990, quelqu'un l'a proposé, mais, à ce jour, rien ne protège ces rochers fragiles et ces escarpements argileux contre les décharges de débris et la dégradation. Plusieurs personnes ont suggéré de retirer les débris récents de la base de la carrière, de protéger celle-ci et d'en faire un parc géologique (et, comme l'a proposé un participant, pourquoi pas un jardin botanique) qui pourrait devenir un grand attrait touristique.

La visite guidée fascinante et vulgarisée qu'a faite M. Sharpe de cet endroit d'une grande importance nous a tous aidés à comprendre la création de la carrière et à prendre conscience de son immense beauté. Nous tenons à le remercier chaleureusement de nous avoir guidés dans ce qui s'avère l'un des éléments les plus importants et les moins connus du patrimoine naturel de Cantley.

Retour au liste...