Articles Cantley 1889

Echo Cantley Echo

Cet article a été publié par l'Écho de Cantley juillet 2013, Volume 25 no 1. L'Écho de Cantley a explicitement autorisé la publication de ces articles pour l'information et le plaisir nos lecteurs.

Un aperçu du passé de la ferme Blackburn

par Bob McClelland, traduction libre de Ginette Leblanc

Si vous en aviez la possibilité, lequel de vos objets garderiez-vous pour donner aux générations futures un aperçu de votre vie quotidienne? Ce qui a pu être banal en 1900, peut maintenant nous donner un aperçu intéressant de la vie de nos ancêtres. Les Blackburn possèdent plusieurs trésors de famille, conservés pendant les 184 ans de leur existence à Cantley. En 1829, Andrew Blackburn et ses deux fils, David et Andrew Jr, sont arrivés à Cantley en provenance d'Écosse. Philémon Wright a fondé Hull en 1800 et, en 1829, les Blackburn sont devenus les premiers colons à s'établir à Cantley, soit la famille demeurant le plus au nord sur la rivière Gatineau.

Le compte de taxes municipales pour l'année 1940 au montant de 16 $ pour la Ferme Blackburn, émis par le secrétaire-trésorier, James Birt.

Maintenant, six générations plus tard, la terre défrichée par Andrew Blackburn appartient à Garry et Carmelle Blackburn. Ils nous ont récemment montré quelques objets anciens et des documents que la famille a collectionnés au fil des ans.

Un des plus vieux objets est une chaîne d'arpenteur qui date des années 1800 et qui a été utilisée par Andrew Blackburn. Habituellement, une chaîne d'arpenteur mesurait 66 pieds de long et servait de base pour diviser les terrains. Un espace de 10 chaînes de long et d'une chaîne de large équivaut à une acre (43 560 pieds carrés); une longueur de 80 chaînes équivaut à un mille. La chaîne était faite de 100 maillons et devait être assez solide pour être traînée sur le sol durant toute une journée, mais être assez précise et susceptible d'être calibrée tous les jours à l'aide d'une vis ajustable, située au bout de la poignée.

Deux autres objets plus récents, qui montrent le passage du temps, sont les comptes de taxes de 1940 pour la ferme Blackburn, alors propriété des parents de Garry, Russel et Toots Blackburn. Le compte de taxes pour leur ferme de 98 acres s'élevait à 16 $ et devait être payé à James Birt, le secré-taire-trésorier de la Municipalité de la partie Est du Canton de Hull. Les taxes scolaires pour l a même année s'élevaient à 8 $.

Garry Blackburn tient la chaîne d'arpenteur qui a appartenu à Andrew Blackburn.

Le montant de taxes à payer était bas et il en était de même du revenu obtenu grâce àl'exploitation mixte de vaches, porcs, poulets et chevaux utilisés pour les travaux sur la ferme. Les Blackburn trayaient les vaches et envoyaient la crème à la laiterie Fleur-de-Lis à Hull. La production de deux semaines de crème en juillet 1940 rapportait un revenu de 22,35 $.

Le permis d'achat d'lalcool et de spiritueux autorisant le détenteur à acheter 40 onces aux deux semaines.

Enfin, pour ceux qui pensent que le gouvernement exerce trop de contrôle dans nos activités quotidiennes, un petit souvenir de la vie des années 1940 nous rappelle que les plaisirs quotidiens étaient alors limités. Garry nous a montré un « carnet » brun dont le titre est Permis d'achat d'alcool et de spiritueux pour 1945-1946, qui appartenait à son oncle Herbert Moran. Le permis stipule que le porteur devait être âgé d'au moins 20 ans et contenait un billet pour chaque achat de boisson. Le détenteur du permis n'avait « droit qu'à 40 onces de boisson alcoolisée aux deux semaines. Oui, les temps ont changé!

Bob et Sue McClelland sont membres du Conseil de Cantley 1889 - une organisation de bénévoles établie à Cantley pour « découvrir, cataloguer, protéger et promouvoir le patrimoine de Cantley ». Bob a été inspiré à écrire cet article après avoir visité, en compagnie de Sue, la ferme Blackburn,ce printemps.


Retour au liste...