Articles Cantley 1889

Echo Cantley Echo

Cet article a été publié par l'Écho de Cantley mai 2013, Volume 24 no 10. L'Écho de Cantley a explicitement autorisé la publication de ces articles pour l'information et le plaisir nos lecteurs.

La famille Barton

par Margaret Phillips

La construction des barrages hydro-électriques le long de la rivière Gatineau, au début des années 1900, a changé la vie de plusieurs familles de Maniwaki à Hull, y compris la vie de ceux qui possédaient des terrains le long de la rivière dans la région de Low, au Québec, avant la construction du barrage Paugan. La famille Barton de Cantley a été particulièrement touchée.

Reta Barton Milks

George Barton est venu au Canada de Dumbarton, en Écosse, avec sa famille durant son enfance. Ils se sont installés dans la région de Hawkesbury. George a épousé Isabella Wilson de Denholm, en 1849. Ils se sont finalement établis à Wakefield avec leur famille nombreuse.

En 1873, ils ont déménagé à Low, lors de la vente à William Fairbairn de leur propriété dans le Canton de Wakefield. George a tout d'abord acheté 680 acres le long de la rivière Gatineau et finalement acquis au total 1 000 acres le long des deux côtés de la rivière Gatineau à Low pour leurs activités d'agriculture et de foresterie.

Certains membres de la famille de George ont quitté la ferme. Cependant, quatre de ses fils, Samuel, James, John et William, y sont restés. Les terrains ont été divisés de façon que chacun ait sa propre ferme. Puis, ils ont eu une nouvelle bouleversante, selon laquelle la compagnie d'électricité de Gatineau allait construire un barrage sur la rivière à Low, lequel inonderait en grande partie des terrains de la région, dont les fermes Barton, les maisons et les bâtiments. En 1919, Samuel et James ont déménagé à Cantley; William a déménagé à Wilson's Corners; John a abandonné l'agriculture pour devenir menuisier à Ottawa.

William et sa femme, Martha Wilson, ont acheté la ferme située sur le site actuel de la carrière de sable sur la route en direction de Edelweiss. Leurs deux filles ont épousé des hommes de la région et vécu dans la région de Wakefield. Deux de leurs fils, Norman et George, se sont joints à l'armée et ont effectué du service pendant la Seconde Guerre mondiale. Trois de leurs fils ont effectué du service pendant la guerre de Corée et un de leurs petits-fils a fait carrière dans l'armée. George ainsi qu'un autre de ses frères, Cortis, sont demeurés résidants de Wilson's Corners.

James et sa femme, Emily Wilson, ont eu neuf enfants. Ils ont acheté une ferme sur le chemin Storey. Leur fils William (Bill) a acheté la ferme voisine. Quand James et Émily ont pris leur retraite, ils ont donné leur propriété à leur fils, Gilchrist. La ferme appartient maintenant à Lloyd Storey et à sa femme, Alice Barton.

Barton a raconté des anecdotes au sujet de son travail sur le site pendant la construction du barrrage Paugan et dans la cabane quand il n'était qu'un gamin de 15 ou 16 ans. Plus tard, Bill et son épouse, Mary Cheslock, ont acheté la ferme sur le chemin Barton, dont leur petit-fils est présentement propriétaire. Pendant plusieurs années, ils ont cultivé la terre et fait de l'abattage d'arbres; de 1945 à 1979, Bill Barton et son fils, Jim, ont exploité une ferme d'urine de génisse gravide, comptant jusqu'à 50 chevaux. À la suite du décès de Bill, Jim a continué à exploiter la ferme et à élever des troupeaux. Il a cependant toujours gardé des chevaux pour des spectacles et des concours hippiques. James et Émily ont plusieurs descendants qui vivent dans le secteur, dont deux petites-filles, Alice Storey et Elsie Woodburn, et plusieurs arrière-petits-enfants.

Samuel et son épouse, Ellen Cox, ont déménagé chez leur fils Archie à Cantley, où ils ont acheté une ferme de la veuve de David Milks, sur ce qui est maintenant le chemin St. Andrew. Archie et son épouse, Ethel Thompson, ont continué leurs activités d'agriculture à Cantley jusqu'en 1949, jusqu'à ce que ses problèmes de santé les obligent à abandonner l'agriculture. Ils ont fait de l'agriculture mixte, expédiant la crème à la laiterie, vendant veaux, cochons et oeufs, vendant en hiver des cordes de bois. La propriété a étévendue aux propriétaires actuels, les membres de la famille Brunet. Archieet Ethel ont vécu à Cantley jusqu'a leur mort. Une de leurs filles, Reta Barton Milks, réside encore à Cantley.

John Barton, un menuisier, a déménagé à Ottawa avec sa femme, Polly Wilson. Un de leurs fils, Ruggles, a joint la RAF pendant la Seconde Guerre mondiale et est devenu un héros de guerre très décoré. Il a piloté un bombardier Lancaster lors de nombreuses missions périlleuses en Europe. Après la Seconde Guerre mondiale, il est demeuré dans l'aviation jusqu'à sa retraite et a été muté à plusieurs endroits, dont North Bay, Frobisher Bay et Bagotville, au Québec.

Reta Barton Milks, membre du conseil de Cantley 1889, est la fille de Archie Barton et de Ethel 'Thompson. Des remerciements en particulier à sa cousine, Elsie Barton Woodburn, fille de Bill Barton et de Mary Cheslock, pour une grande partie de la recherche et de l'information relatives à cet article.


Retour au liste...