Articles Cantley 1889

Echo Cantley Echo

Cet article a été publié par l'Écho de Cantley mars 2013, Volume 24 no 8. L'Écho de Cantley a explicitement autorisé la publication de ces articles pour l'information et le plaisir nos lecteurs.

La maison Milks : le repère historique de Cantley

par Mary Holmes, traduction : Marie-Josée Cusson

Bon nombre des bâtiments patrimoniaux de Cantley ont maintenant disparu. Nous avons toutefois la chance de pouvoir admirer encore aujourd'hui l'une des maisons les plus charmantes de Cantley qui, avec élégance, se dresse bien en évidence sur la Route 307. Sa mise en vente, récemment, a poussé l'organisme « Cantley 1889 » à retracer son histoire. Au fil de ses recherches, Mary Holmes a découvert que la maison « Milks », bâtie il y a 140 ans, est un véritable symbole de la fascinante histoire de Cantley...

La maison « McGoey » - la maison « Milks », sise au 694, montée de la Source, est le repère historique de Cantley depuis plus de 140 ans. Rares sont les documents officiels et les renseignements anecdotiques relatant l'époque de la construction de cette maison, les documents d'enregistrement foncier ayant été détruits dans le « grand feu » qui est survenu à Hull en 1900. Nous savons cependant qu'elle a été construite pour le père Patrick McGoey, le premier prêtre résident de la paroisse Ste-Élisabeth, fondée en 1868. Le père McGoey est né à Armagh, en Irlande, et s'est établi au Canada autour de 1848. Ordonné prêtre en 1849, il a exercé son ministère dans diverses paroisses de l'Ontario et du Québec avant d'être envoyé à Cantley. À son arrivée, il n'y avait pas de presbytère, alors il a fait construire la maison « McGoey ». On dit qu'il a célébré la messe dans cette maison pendant la construction de l'église que nous connaissons aujourd'hui (1870-1872), qui a remplacé la chapelle délabrée de l'époque. Courtney C.J. Bond, dans son ouvrage The Ottawa Country, mentionne que cette maison de tendance néogothique a été érigée en 1870 et que le bois de l'ancienne chapelle a servi à la construction des hangars de la maison. Le père McGoey a été le prêtre de la paroisse Ste-Élisabeth jusqu'en 1877.

Nous ne savons pas exactement qui a occupé la maison entre 1877 et 1885. Les prêtres subséquents de la paroisse ontils continué de faire de cette maison leur presbytère? Ou, comme l'indiquent des documents historiques, le deuxième prêtre de la paroisse a-t-il repris la maison située à moins d'un kilomètre de l'église, qui faisait alors office d'école, pour la convertir en presbytère? Cette maison a-t-elle réellement servi de presbytère jusqu'en 1884-1885, jusqu'à ce qu'un autre presbytère soit construit à côté de l'église? Si c'est le cas, qui a vécu dans la maison « McGoey » à cette époque?

La maison « Milks » - Les prochains propriétaires connus furent Anthony et Frances Milks. Né en 1859, Anthony était l'un des douze enfants de John Milks et de Mary McAlinden. John a grandi à Eardley. Il était le fils de Freeborn Garrettson Milks, arrivé à Eardley en provenance des États-Unis à l'âge de 17 ans, et de Sarah (Sally) Moore. Freeborn était charpentier et mécanicien d'entretien, une tradition qu'a perpétuée son fils, John, son petit-fils, Anthony, et son arrière-petit-fils, Hector. John a vécu à Wakefield avant d'épouser Mary. Par la suite, ils se sont établis à Cantley. Suivant les saisons, Anthony travaillait comme charpentier ou dans les camps de bûcheron, avant d'entreprendre l'aventure de sa vie en Afrique.

Anthony et Frances Milks.

En tant que membre du contingent canadien envoyé sur le Nil en 1884, Anthony quitta Montréal le 13 septembre 1884. Selon Anthony Michel, « ces bateliers civils devaient jouer un rôle de premier plan dans l'expédition du Nil organisée par le gouvernement britannique, dont le but était de porter secours au général Charles Gordon, assiégé dans Khartoum par les troupes du Mahdi » [traduction]. Anthony aurait voyagé à Gibraltar et en Alexandrie, aurait traversé l'Égypte pour se rendre à Wadi Halfa, à la frontière soudanaise, pour entreprendre son expédition sur la rivière. Dans un extrait du Standard, publié dans le Winnipeg Sun, Anthony est décrit comme étant « un bel Anglo-Saxon au doux regard bleu et aux cheveux bruns, dans la plus pure tradition des Vikings » [traduction].

Dans son introduction, Stacey décrit l'expertise d'Anthony : « À Dal, selon le général Grenfell, les pilotes étaient convaincus que le Lotus (un bateau à vapeur à une roue en acier appelé Yarrow) aurait du mal à traverser une cataracte. Or, l'un des voyageurs du groupe d'Ottawa, Anthony Milks, a su piloter le navire à vapeur sans problème grâce à sa connaissance de l'eau » [traduction]. Les voyageurs canadiens sont revenus à Ottawa le 7 mars 1885, sous les applaudissements nourris de la foule qui s'était rassemblée pour attendre le train. Il y eut ensuite un défilé au centre-ville d'Ottawa, suivi d'un banquet. Le jeune Anthony, qui avait alors 25 ans, avait probablement beaucoup à raconter.

Journée de mariage, Hector et Nellie Milks, en 1931..

En octobre 1885, Anthony a épousé Frances Burke à l'église Ste-Élisabeth de Cantley, puis a fait l'acquisition de ce qui allait devenir la maison « Milks ». Frances, fille d'Edward Burke et de Bridget McAndrew, a grandi sur le chemin Burr, à Cantley. Anthony et elle ont eu neuf enfants. C'est en 1910 qu'Anthony a ajouté la galerie sur les trois façades de la maison. Les nombreux bâtiments situés à côté de la maison servaient de dépôt à glace, de hangar à bois, d'abris pour les chevaux, les vaches, les poules et les cochons, de hangar pour la machinerie et, tout au fond, d'atelier de forgeron. La maison abritait également une cuisine d'été, où les repas étaient cuisinés et servis lors de la saison chaude, ainsi qu'une chambre à lait, où il y avait une écrémeuse encore en 2004. L'un des projets de charpenterie d'Anthony faisait partie de la construction du presbytère de la paroisse Ste-Élisabeth en 1900. Après un incendie, ce presbytère fut remplacé par celui que l'on connaît aujourd'hui.

Hector, leur plus jeune fils, a épousé Ellen (Nellie) Mulcahey en novembre 1931 à l'église Ste -Élisabeth. Nellie était la fille de James Mulcahey et de Margaret Holmes, de Wilson's Corners. Reprenant l'entreprise familiale, Hector a oeuvré en agriculture en plus d'exploiter un moulin à bois jusqu'en 1947, lorsque le moulin a été vendu et relocalisé. Son père, Anthony, est décédé chez lui en avril 1937. Il avait consacré ses derniers jours à scier du bois avec Hector. Hector et Nellie ont eu sept enfants. L'un d'eux, feu Arnold, s'est établi à Cantley et a eu trois filles avec sa femme, Reta (Barton) Milks. Après le décès d'Hector, en 1982, Nellie a continué de vivre dans la maison « Milks » jusqu'à sa mort, en 2003. L'un de ses petits-fils a vécu dans la maison pendant quelques années et, en 2008, la maison fut vendue à ses propriétaires actuels.

***Pour des lectures plus approfondies sur l'expédition du Nil de 1884-1885 : Anthony P. Michel. « To Represent the Country in Egypt: Aboriginality, Britishness, Anglophone Canadian Identities, and the Nile Voyageur Contingent, 1884-1885 » et « Records of the Nile Voyageurs 1884-1885, The Canadian Voyageur Contingent in the Gordon Relief Expedition » (édition comportant une introduction de C.P. Stacey).

Mes remerciements vont à ma collègue du conseil d'administration, Reta Milks, et à Melissa Joyce. Autres sources consultées dans la rédaction de cet article : Grace Croft. « History and Genealogy of the Milk-Milks Family », 1952; biographies des prêtres de la paroisse Ste-Élisabeth et notes tirées d'entretiens du Père Cornelius Boekema (congrégation du Saint-Esprit), prêtre de la paroisse de 1980 à 1982, avec des anciens de Cantley; dossiers d'archives de l'archidiocèse de Gatineau.

Si vous avez d'autres renseignements sur les premières années de la maison, n'hésitez pas à les faire parvenir à l'organisme « Cantley 1889 » à l'adresse info.cantley1889@gmail.com.

Mary Holmes est membre du conseil d'administration de « Cantley 1889 ». Elle a vécu toute sa vie à Wilson's Corners (Cantley), où sa famille a été l'une des premières à s'installer.

Retour au liste...