Articles Cantley 1889

Echo Cantley Echo

Cet article a été publié par l'Écho de Cantley décembre 2011, Volume 23 no 6. L'Écho de Cantley a explicitement autorisé la publication de ces articles pour l'information et le plaisir nos lecteurs.

Pour le roi et la patrie: 1939 - 1945 (partie 2)

par Mary Holmes

Dans l'article précédent, nous vous avons fait rencontrer quelques cas de héros oubliés. Dans le présent article, Mary Holmes de Cantley 1889 nous rapporte l'histoire d'autres familles de Cantley qui ont envoyé leurs jeunes à la guerre.

Les familles Thompson, qui vivaient dans le secteur entre le chemin Hogan et le chemin du Mont-Cascades sur la montée de la Source, ont envoyé quelques membres de leur famille à la guerre. Maynard Thompson, le fils de Benny et de Mme Thompson, et Lesley Ashby, qui était ou est devenu son be au-frère en mariant sa soeur, Audrey Thompson, ont tous les deux fait leur service. Les deux filles de William Thompson et Annie Gates, Gwen and Hazel, avaient le rang A.W.1 (Aircraftwoman 1st class) dans la section féminine de l'Armée de l'air. Elles étaient deux des 17 400 femmes qui ont servi de 1941 à 1946 dans la Section féminine de l'Armée de l'air pendant les opérations de cette division.

Edward Hogan, un des fils d'Alfred Hogan et de Mary O'Boyle, a grandi sur la ferme familiale située dans la belle vallée tout près des pentes de ski du Mont-Cascades. La guerre a été déclarée un dimanche de septembre 1939 et Edward s'est enrôlé la semaine suivante. Il a par la suite servi durant la campagne d'Italie comme caporal dans le Corps des services de l'Armée royale. Marshall et Mme Clarke ont vu leurs trois fils partir de leur ferme au Mont-Cascades, endroit qui fait ma int enant partie du Club de golf Mont-Cascades : Willard, Douglas and Harold. Arthur Chretien était l'un des fils de Hernémégilde (émeril) Chrétien et Marguerite Thibert a laissé sa maison située près du chemin Lamoureux.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'entreprise J.H. Connor & Son Limited, qui était déjà connue pour les laveuses qu'ils fabriquaient, a fabriqué des pièces d'avion. Malheureusement, ceci n'a pas été la seule contribution de la famille à l'effort de guerre. L'officier pilote, Donald Daubney Connor, le seul fils de William Connor et d'Effie Daubney, a été tué en action au-dessus de la Hollande, le 1er novembre 1944 à l'âge de 22 ans. Il faisait partie du 431e escadron de l'Aviation royale canadienne, et a reçu la Distinguished Flying Cross, médaille décernée aux aviateurs militaires. Il est enterré dans le cimetière de l'église catholique de Linne, en Hollande. La maison des Connors était située sur le chemin Connor, au Mont-Cascades.

André Poulin était le fils d'Ernest et de Mme Poulin. Ernest avait un magasin général au coin du chemin River et de la Montée de la Source et était le maître de poste de Cantley de 1926 à 1937. Le grand-père d'André, Edward, a été le maire de Cantley de 1921 à 1933. C'était une famille reconnue pour ses services à la communauté. On pense que Baptiste Dubois a fait partie du Corps des ingénieurs. Il vivait sur une ferme près du chemin Pink, appelé à l'époque chemin Gardiner.

Hector Gauthier et Florida Millette ont vu six de leurs fils, Hector, Clement, Edgar, Maurice, Rheal and Gaston,et un de leurs gendres, Aldège Bertrand, partir pour servir leur pays. Hector a servi en Italie, pendant que Maurice a servi en Allemagne et en Hollande. Edgar a été en Europe mais est revenu avant le Jour-J; par contre, Clément a fait partie des opérations du Jour-J en Normandie, en France. Rhéal a servi en Belgique et en France pendant que Gaston était stationné à Terre-Neuve. Aldège était marié à Irène Gauthier et était le fils d'Adrien Bertrand et de Jane Matthews. Les Gauthier vivaient près du chemin Fleming. Les frères O'Hara, Frank et William, étaient les fils de Dominic (Denny) O'Hara et de Mary Dean. Ils vivaient près du chemin Burke.

On pense qu'Ernest Gobel était un orphelin de guerre « Home Child », originaire d'Angleterre et arrivé au Canada en 1911. Fred Sargeant était un autre orphelin de guerre; il a vécu à Cantley et a servi pendant la guerre. On pense que Fred, ses deux frères et sa soeur sont venus au Canada séparément durant les années 1906-1909.

Il y a beaucoup d'autres fils de la région de Cantley qui se sont portés volontaires pour le Roi et la Patrie : George Cooper et Philibert Lepage, avec H. Thompson, L. Brown, B. Brown, Max Morran (qui était le frère de Russell Blackburn), Clarence Derouin (qui a grandi dans une cabane de bois sur un petit terrain défriché à l'est de l'église unie St.Andrews), K. McGlashan, Neville and Vernon Brown (qui a grandi dans une cabane de bois sur un petit terrain défriché à l'est de l'église unie St.Andrews), Edmond Easey, W. Easey, et James Fuller.

Parmi nous, il y a un vétéran qui a déménagé à Cantley après la Seconde Guerre mondiale : Jan Turko est un vétéran de l'Armée polonaise, venu au Canada en 1947 et débarqué au quai 21, à Halifax. Il ne parlait que très peu l'anglais. Il est arrivé à Cantley pour travailler sur la ferme de Tom Fleming (chemin Fleming). Avec le temps, Jan est devenu un membre de la famille et habite toujours à Cantley.

La liste des noms de cet article provient de la liste de noms des anciens combattants qui est gardé à l'église unie St.Andrews et à l'église catholique Ste-élisabeth. L'association Cantley 1889 apprécierait recevoir des informations additionnelles sur les vétérans ou sur leurs familles.

Mille mercis à Reta Milks, Doreen Holmes, Doug Smith, Maurice Gauthier, Ambrose Holmes, et Greg Dean pour avoir consacré du temps à la rédaction de cet article. Nous voulons remercier également Mervyn Hogan, Mary Ann Carss, Theresa Cashman et Bertha Crilly de l'aide apportée en fournissant des détails spécifiques sur leur famille.

Cantley 1889, une association de béné-voles créée pour promouvoir le patrimoine de Cantley: info.cantley1889@gmail.com.

 

Retour au liste...