Articles Cantley 1889

Echo Cantley Echo

Cet article a été publié par l'Écho de Cantley novembre 2011, Volume 23 no 5. L'Écho de Cantley a explicitement autorisé la publication de ces articles pour l'information et le plaisir nos lecteurs.

Pour le roi et la patrie: 1939 - 1945 (partie 1)

par Mary Holmes, traduction Ginette Leblanc et Colin Masterson

Plusieurs jeunes hommes et deux jeunes femmes de la région de Cantley ont répondu à l'appel de leur pays pour servir pendant la Deuxième Guerre mondiale. Dans le premier de ces deux articles, Mary Holmes, qui vient d'une des familles de longue date de Cantley et est membre du Comité de Cantley 1889, rappelle à notre bon souvenir quelques-uns de nos vétérans au moment oû nous nous souvenons de tous nos vétérans tombés au combat le jour du Souvenir. Le deuxième article de cette série paraîtra dans L'Écho de décembre.

Le Corporal Lance Lawrence McGarry, des Highlanders de Stormont, Dundas et Glengarry, R.C.I.C. était le plus jeune fils de James McGarry et d'Abigail McKittrick. Il s'est enrôlé en août 1940 et est arrivé outre-mer en décembre 1943. Lawrence a servi en Angleterre, France, Belgique, Hollande et Allemagne et a été blessé deux fois. Il a été tué à l'âge de 25 ans, le 7 avril 1945, et est enterré dans le cimetière de guerre canadien à Holten, en Hollande. La ferme McGarry était située tout près, à l'ouest des pentes de ski Edelweiss, un endroit qui est à l'intérieur des frontières de la paroisse Ste-Élisabeth de Cantley.

Thomas Holmes et sa seconde épouse, Elizabeth Moore, ont vu leursdeux fils partir pour la guerre, Martin et Cletus, ainsi que Charles, un des fils que Thomas avait eu avec sa première épouse, Ginny Mullen. Cependant, seulement le caporal Martin et le soldat Charles revinrent à la maison. Cletus, officier du tir aérien au sein de l'Aviation royale canadienne, a été tué lors d'une opération aérienne au-dessus de l'Allemagne le 24 août 1943, à l'âge de 21 ans. Il avait été en service depuis son arrivée outre-mer en mars 1943. Il était diplômé de l'école no. 3 de Bombing and Gunnery de Macdonald, Manitoba. Cletus est enterré dans le cimetière de la guerre 1939-1945 à Berlin.

George et Norman, deux des fils de William Barton et Martha Wilson du coin Wilson sont partis pour servir leur pays. Norman était soldat du Corps forestier canadien. Tous les deux sont revenus à la maison. Norman s'est marié et trois de ses fils ont servi pendant la guerre de Corée. Le sort en a décidé autrement et Percy, qui était resté chez lui, a été tué dans un accident d'automobile à Hull pendant l'absence de George et Norman.

Eldon Storey a quitté la maison familiale, sise sur le chemin Storey, pour ne jamais y revenir. Il était le fils de George Storey et Marion Maxwell. Eldon, artilleur au sein de l'Artillerie royale canadienne, 12e régiment, a été tué le 6 septembre 1944 à l'âge de 22 ans. Il est enterré au cimetière de la guerre (Leubringhen) au Pas-de-Calais, en France.

Thomas Floyd a eu la chance d'être adopté et élevé, quand il était tout jeune, par Archie Barton et Ethel Thompson (près du chemin Saint-Andrew). Thomas a servi durant toute la guerre comme son frère, Albert Floyd, qui avait été élevé ailleurs. Albert était soldat au sein des Highlanders de cap Breton, R.C.I.C. Il a été tué le 6 septembre 1944 à l'âge de 25 ans et est enterré au cimetière de guerre de Gradara, en Italie.

Deux des dix fils de Patrick Holmes et d'Edna McAndres, Bernard et Lawrence, se sont aussi enrôlés. Ils ont grandi sur la ferme au bout du chemin Claude Lauzon. Bernard faisait partie du Corps royal canadien, alors que son frère Lawrence (Larry), faisait partie du Royal Canadian Regiment. Lawrence a ensuite servi par la suite comme caporal en Corée.

Cinq des six frères Cashman, fils de John Cashman et de Béatrice Prudhomme, Donald, Patrick, Victor, William, et Mervyn se sont également enrôlés. Donald et Patrick ont servi outre-mer. Patrick, blessé en Italie, a passé plusieurs mois à l'hôpital. Ils demeuraient à l'intersection de la montée de la Source et du chemin Hogan.

Everett Hogan l'un des fils de Frank Hogan et de Hannah Holmes, a quitté la ferme familiale située sur le chemin Hogan pour s'inscrire à Huntingdon, au Québec en août 1942. Il a servi jusqu'à la fin de la guerre. Sur le chemin du retour, Everett s'est uni à son épouse de guerre, Amanda Pilkington, e n Angleterreen septembre 1945.

À suivre le mois prochain. Veuillez nous envoyer vos histoires de vétérans de guerre : info.cantley1889@gmail.com.

 

Retour au liste...