Articles Cantley 1889

Echo Cantley Echo

Cet article a été publié par l'Écho de Cantley juin 2011, Volume 22 no 11. L'Écho de Cantley a explicitement autorisé la publication de ces articles pour l'information et le plaisir nos lecteurs.

La valeur de l'histoire

par Brigid Janssen, traduction Suzanne Legros

Au bout du chemin Blackburn, se trouve la maison Gow, une maison rustique, vert et blanc, qui fait état de la prospérité du passé et rappelle les familles de pionniers de Cantley.

La maison porte le nom de Donald Gow qui est venu au Canada de Perthshire en écosse avec son épouse, d'origine irlandaise, Jane Parkinson. En 1850, ils se sont établis sur une ferme sur le chemin Blackburn. Les Gow ont eu sept enfants. En 1878, pour accroître les revenus agricoles, ils exploitent des gisements d'apatite ou phosphate de chaux sur leur terre. Le mica devint un important minéral et leur mine, nommée The Gow, devint la Mine Blackburn au début des années 1900 quand l'entreprise Bl a ckburn Brothers Limited en a assumé l'exploitation, l'ajoutant à son empire minier régional.

Les registres indiquent que de 1878 à 1880, ils ont produit 3 000 tonnes d'apatite. Ils étaient « vraisemblablement les plus importants producteurs de mica phlogopite de l'Hémisphère Ouest pendant les années 1878 à 1964 » rapporte Jerry Van Velthuizen dans son livre datant de 1998, intitulé The Gow, (Blackburn Mine). Pour satisfaire à la demande de mica, les propriétaires de la mine devaient avoir recours à deux quarts de travail et employaient plus de quarante employés.

La maison Gow, construite en 1906, est une des maisons historiques qui subsistent.

Leur fils, Bruce, qui prit la ferme Gow en charge, était également contremaître à la mine. En 1906, il construisit la maison Gow et épousa Mabel Fetherston-Haugh. Ils ont élevé leurs deux enfants, Donald et Doris, ainsi qu'une jeune nièce, Dorothy.

Mabel a hébergé des pensionnaires pendant plusieurs années et était une cuisinière renommée, préparant de gros déjeuners de crêpes pour satisfaire l'appétit des mineurs affamés. Elle avait un gros potager où elle cultivait notamment des raisins de Corinthe et des framboises. Mabel est décédée en 1975; plusieurs personnes se souviennent encore aujourd'hui de ses jardins de fleurs sans pareil. Une collection de photos exceptionnelles, qui rappelle l'histoire des familles et de la communauté du début des années 1900, fait partie de l'héritage de la famille Gow.

Après le décès, en 2006, de Doris Gow-Faraday à l'âge de 96 ans, la maison et les propriétés attenantes ont été vendues.

De nos jours, nous pouvons simplement admirer et aimer la maison, toujours aussi bien entretenue sur son site paisible, avec son gazon soigné et la forêt de la vallée de la Gatineau en arrière-plan. Inévitablement, on se demande ce qu'il adviendra de la maison qui a joué un rôle aussi important dans l'histoire de Cantley. C'est une question qui a été posée lors de la réunion du Conseil le 10 mai et la réponse unanime des membres du Conseil a été que c'était une question sérieuse qui méritait une discussion réfléchie. Monsieur le Maire a demandé à Cantley 1889 de l'aide à ce sujet alors que le Conseil élaborera des suggestions pratiques pour préserver notre héritage collectif.

 

Retour au liste...